« Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
 
avatar
Messages : 153Date d'inscription : 12/11/2011Age : 22
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: Tu n'as pas à y aller seul... où que ce soit. Soit tranquille, peu importe où tu vas... Quelles que soit les conséquences... Je serai à tes côtés.
 
« Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Dim 22 Avr - 6:54
Un vent frais traversait la fenêtre, soufflant sur les rideaux rouges écarlates non-déployer. Les rideaux se colora en rouge-sang par les rayons du soleil qui venaient de s'y posés. Privée de cette vue de belle journée ensoleillée, Aoko gardait les yeux fermés, endormit sur son lit accompagné d'une peluche en forme d'ourson, couverte de son drap défait, et étant encore dans le monde des rêves, de son petit nuage.

« Ah ... Si seulement elle pouvait être aussi mignonne quand elle dort. »

Qui est-ce ? Qui vient me déranger de mon sommeil. Mais cette voix .. Serai-ce .. ?

« A-O-K-O ! De quel couleur est-elle aujourd'hui ?! »

«Q ... Quoi ? Mais de quoi est-ce que tu parles ? »

Le réveille sonna et détruis sourdement le questionnaire entre les deux tourtereaux. Gémissant sur son lit, Aoko leva lourdement sa main pour éteindre ce bruit insupportable, particulièrement lorsque nous sommes projetés dans notre petit monde et qui se détruit en clin d'oeil par le bruit d'un stupide réveille.
Elle se leva sitôt et se dirigea le siège de son bureau, sur lequel était déjà préparer son uniforme de lycéenne. La jeune fille Nakamori enfila rapidement son uniforme, dans l'empresse de jeté un oeil à la vue du journée qui l'attend. Tous autour d'elle lui indiquait un beau commencement sous le chant des oiseaux, la lumière dépassant de ces rideaux et le vent agréable qui englobait sa chambre.

Tirant sur les rideaux, Aoko afficha un grand sourire après avoir été émerveillée par ce paysage si sublime. Un moment d'admiration et plein de tendresse devant cette belle vue, celle-ci se dirige vers la salle de bain, fessant habituellement ces gestes matinales.
Enfin prête pour débuté cette nouvelle journée, Aoko enfila ces chaussettes blanches et ces chaussures marrons et quitte la maison accompagné de son cartable en main. D'un sourire chaleureux, la lycéenne salut son père avant d’emprunté la sortie.

« J'y vais, Otousan ! »

Sur le chemin, Aoko marchait tranquillement et de bonne humeur face au commencement. Celle-ci tenait son cartable à deux mains, son regard était posé sur toute chose qui était présent sur les lieux. La vue était tellement éclatante qu'elle ne pouvait s'en passé, mais les cours allaient bientot commencé. Aoko empreinte la direction du lycée et vit apparaître une personne devant elle, dont elle n'avait jamais eu affaire auparavant.
Queens
avatar
Messages : 222Date d'inscription : 13/11/2011Age : 20Localisation : Dans les profondeurs de l'Abysse, attendant quelqu'un qui vienne la libérer...
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: ☸~ I still be alone...
Queens
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Dim 22 Avr - 21:49
(Je me demande si je peux faire mes rp à la première personne du singulier è_é)

" Hé, Himechi! J'ai quelque chose pour toi ! "

Cette voix m'avait reveillé de mes pensées. Je me suis enfin rendue compte: Je m'étais assoupie. J'ouvris difficilement les yeux... Les rayons éclatants du soleil m'aveuglait.

" Ah c'est toi... Où est passé Sven? "

Je posais mon regard sur le coté puis remarqua là présence de Train...

Nous étions dans un restaurant, à veiller sur notre prochaine " proie ". En tant que " sweeper ", je ne pouvais le laisser passer... Et puis, je me suis endormie... Décidément, mon indiscrétion me coûtera très cher!

" Sven? Aucune idée! Je vais l'appeler tient! "

Le Black Cat sortit son portable (oui oui, Black Cat a un portable...). Celui-ci tentait d'appeler son coéquipier, sans résultat...

" GWAA!! Mon téléphone est en manque de batterie!! "

Je restais silencieuse... Sans expliquer mon prochain dévouement, je mis la main dans la poche de mon manteau puis y sortit le mien...

Tandis que j'essayais en vaint de contacter Sven (ce qui fut une rude affaire en tombant tout le temps sur son répondeur), Train s'impatientait de plus en plus, et prit une décision quelque peut excessive pour ma part.

" Et si on faisait la mission sans lui? De toute façon notre proie va pas tarder à terminer son repas! "

Je commençais à soupirer...

" Je te rappelle que seul Sven a les moyens de payer notre repas, et que si nous partons sans le payer, on va nous prendre pour des voleurs... "

Cette réponse avait l'air de fonctionner. Train surveillait sans cèse la cible tandis que j'essayai toujours de contacter Sven sans résultat. Et si quelque chose était arrivé à Sven? Je commençais à m'inquiéter sur son sort...

Je détournai mon regard sur celui de Train. Lui aussi avait la même impression que moi. Un mauvais préssentiment... Je voulais essayer de le calmer mais sa rage refit surface...

" Bon aller, j'en ai marre moi!! "

Celui-ci se dirigea d'un cran vers Karry Brandgeston, le voleur ayant refait son visage pour ne pas être repéré...

" Karry Brandgeston!! Oui oui c'est bien de toi que je parle!! Aller, dépêches-toi de nous suivre, on veut ta prime nous!! Et après on doit aller chercher Sven, donc dépêche!! "

Ce caractère ne lui ressemblait pas... D'habitude il attendrait que sa proie soit en mesure de lui échapper pour l'attraper... Mais là, son caractère laissait croire qu'il avait vraiment un très gros mauvais préssentiment...

En voyant le tatouage situé sous l'épaule gauche de Train, celui-ci se tut, tout en voyant l'Hades, le légendaire pistolet fait en Orichalcon utilisé par Black Cat...

" Je... Tu... Tu es Black Cat?!? "

Cette réponse semblait effrayer tous les autres invités présents dans le restaurants... Ils étaient figés, ne pouvant libérer leurs regard sur celui de Black Cat...

" Aller, t'as intérêt à me suivre maintenant! "

Train souleva Karry par le col puis sortit du restaurant. Me levant de ma chaise, poussant la porte d'entrée, j'emboitai ses pas.

Train entra dans le commisariat. Soudain, une idée me vint à l'esprit. Je sortis de ma poche un petit bouquin puis commençai à le feuillet tout en attendant que le parresseux sorte du commisariat. Soudain, devant moi se dressa une forme qui reprit mon attention.

C'était une jeune fille portant un uniforme, plus grande que moi. Elle était là, à me regarder comme si je lui étais inconnu. Normal, puisque je ne suis pas venue ici pour y rester longtemps...

Je la fixais du regard. Je n'aimais pas trop qu'une personne me regardais de la sorte. Apparament, elle aussi fut gênée lorsque nos regards se croisèrent. A vrai dire, je ne savais pas trop quoi dire dans ce genre de situation.

C'est alors que Train sortit du commisariat et me rapporta la nouvelle:

" Voilà Himechi, j'ai dégoté 10 000 yens alors que Sven n'est pas là! Il n'a même pas résisté! Dire qu'il prétend être un criminel de haute société! "

" C'est bien normal puisque tu lui a révélé ta véritable identité... "

La jeune fille me regardait toujours. Apparament, le mot "criminel" semblait la préoccuper... Je me suis décollée du mur, puis je me suis approchée de la demoiselle...

" Bonjour... Qui es-tu? "


 
avatar
Messages : 153Date d'inscription : 12/11/2011Age : 22
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: Tu n'as pas à y aller seul... où que ce soit. Soit tranquille, peu importe où tu vas... Quelles que soit les conséquences... Je serai à tes côtés.
 
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Mar 24 Avr - 19:13
Aoko empruntait régulièrement un raccourcit pour se rendre à l'établissement Ekoda, passant par le commissariat, l'endroit où la formation de son père est effectué. La première fois qu'elle a eu l'occasion de fréquenté ce chemin, c'était au sortie des cours qu'elle menait accompagné de Kaito, lorsque le jeune homme prétendait avoir découvert un bon raccourcit. Kaito insistait en lui demandant de le suivre et il réussit finalement par la convaincre.

Depuis ce jour, la jeune Nakamori prit l'habitude de s'évadé dans les parages, pour rendre visite à son père en revenant des cours, lui rapporté les affaires oubliés à la maison ou tout simplement lui passé le bonjour aux retours.

Cependant, ce fût l'un des rares fois que la lycéenne n'est pas accompagnée de son ami. Aoko fixait la personne présente devant elle, celle-ci était représenté avec de magnifique cheveux dorées, des yeux pures et indigo et de taille identique à la sienne. Et conclut que la jeune fille avait à peu près le même âge qu'elle.

« Elle est belle .. » pensa la lycéenne d'Ekoda d'un air admiratif.

Lors de ces déductions, la jeune inconnue semblait gênée par le regard qu'elle posait sur cette dernière, ainsi elle détournait son regard. Plusieurs minutes s'écroulèrent, se terminant par un gros blanc. La lycéenne semblait vouloir reprendre sa route quand un garçon brun se précipitait vers la direction de cette personne en annonçant : " Voilà Himechi, j'ai dégoté 10 000 yens alors que Sven n'est pas là! Il n'a même pas résisté! Dire qu'il prétend être un criminel de haute société! "

A ces paroles Aoko tourna brusquement sa tête vers votre direction, les yeux méfiants, les sourcils légèrement froncées. Son coeur alternait entre la peur et la colère.

« Criminel ..? »

Aoko se retrouvait-elle face à deux criminels ? Très méfiante et perceptible, Aoko ne montrait pas sa peur. Elle restait très calme, sur ces gardes, en fixant attentivement les deux inconnus. Néanmoins, une légère tristesse la régnait, la jeune fille aurait vraiment souhaité être accompagné de Kaito lorsqu'elle est dans une situation critique.

« Kaito, qu'est-ce que tu ferrais si tu étais à ma place ? »

Fixant éperdument les personnes d'en face sans avoir prononcé un mot depuis leurs rencontres, la jeune demoiselle aux cheveux jaunes dorées s'approcha d'Aoko et la questionna. A sa voix, Aoko sursauta par surprise et hésitant à lui répondre, la lycéenne d'Ekoda réponds sèchement:

« Je m’appelle Aoko. »

A ces paroles, Aoko restait très méfiante. En effet, aucunes informations confidentiels a été prononcé de ces mots, ni son nom de famille, l'établissement fréquenté et les liens entretenus avec ces proches.
Queens
avatar
Messages : 222Date d'inscription : 13/11/2011Age : 20Localisation : Dans les profondeurs de l'Abysse, attendant quelqu'un qui vienne la libérer...
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: ☸~ I still be alone...
Queens
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Mar 24 Avr - 20:53
" Enchantée alors, tu peux m'appeler Eve si tu veux... "

Eve prononçait ces mots accompagné d'un léger petit sourire. Elle leva la tête puis décrivit finement le visage d'Aoko. Cette lycéenne était plus grand qu'elle, pensait-elle à ce moment.

Train regardait Eve, comme si elle était venue de Mars... En effet, Eve n'avait jamais vu de lycéenne habillée dans ce genre, à pars dans se bouquins qu'elle lisait et relisait sans cèse. C'était la première fois, et piquée par la curiositée, elle avait voulu en savoir plus.

La jeune fille posa son regard sur le cartable d'Aoko. Un petit bout de cahier y dépassait. Ces choses nouvelles pour Eve l'intrigait. Elle tourna son regard, et vit alors le lycée où devait sans doute se rendre sa nouvelle amie.

" Dis, Aoko... Qu'est-ce que tu fais dans le lycée? Est-ce que c'est amusant? "

Cette réponse fut digne d'une petite fille n'ayant jamais rien découvert... Eve détailla alors son uniforme...
" Alors, c'est ça, un uniforme scolaire? " se demandait-elle tout le temps.

C'était vraiment dommage que Sven ne soit pas là au moment où Eve devait avoir des explications concernant ce qui l'entoure tous les jours. Après tout, elle avait eut un passé bien difficile... Elle qui n'avait à peine treize ans... Enfin... Elle qui possédait l'apparence parfaite d'une jeune fille de treize ans, mais qui s'avèrait être le fruit d'une dangeureuse expérience produite par la haute technologie de sa créatrice, le Dr.Tearju...

Un ruban, une mini-jupe, des chaussettes longues et des souliers... Eve semblait être en admiration devant cet uniforme qui, pourtant, semblerait si banal aux yeux des jeunes filles de nos jours... Elle qui n'avait jamais rien découvert de plus que le sang, la mort, tuer... Elle qui ignorait pourtant que " tuer " était un acte si grave... Elle qui croyait, selon son " oncle ", que les policiers étaient des ennemis, elle qui croyait que le jeu du démon ne pourrait jamais s'arrêter...

Mais tout ça, c'était de l'histoire ancienne. Une nouvelle vie a prit forme... Parcourant le monde à travers maintes et maintes villes l'impressionnait... Elle ne regretterait jamais d'être devenue sweeper, chargée d'arrêter tous les criminels de ce bas-monde... En compagnie du fameux Black Cat et de son partenaire, Sven Volfied.

Mais, revenons donc au présent... Eve ne pouvait délivrer son regard de celui d'Aoko... Cette jeune fille semblait tellement parfaite dans son uniforme!


 
avatar
Messages : 153Date d'inscription : 12/11/2011Age : 22
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: Tu n'as pas à y aller seul... où que ce soit. Soit tranquille, peu importe où tu vas... Quelles que soit les conséquences... Je serai à tes côtés.
 
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Jeu 26 Avr - 18:37
« Ha .. Hajimemashite ... »

La lycéenne balbutiait ces mots et s'inclina rapidement par signe de politesse. Ce qui l'a tracassait n'était pas une question de grammaire, ni de prononciation .. Aoko était surprise de la réaction de Eve.

« Jamais un criminel dévoilerait son propre nom à une inconnue, et encore moins à une fille d'un inspecteur ! » Pensa t'elle.

Enfin ... La coïncidence de ces liens qui la lie aux forces judiciaires n'était rien d'autre qu'un hasard, elle en était conscient .. Néanmoins, son hypothèse serait-elle trop facile ?

Aoko se redressa, puis une voix d'une petite fille, à la fois remplit de curiosité et d'ignorance lui traversa l'esprit. Cette voix appartenait à Eve, qui la questionnait sur les choses que les lycéens fréquentait de base. Décidément, les surprises ne s'arrêtaient pas là, la lycéenne d'Ekoda se posa de multiple question au sujet d'Eve.

« Eh .. ? »

Pourquoi de tel question ? N'a t'elle jamais fréquenté un établissement ? Le visage d'Aoko indiquait toute l'étonnement à partir de la question qui lui a été posé. Encore un mystère à résoudre, n'est-ce pas ? A ces yeux, Aoko distinguait l'emplacement que Eve avait pour les uniformes scolaires, celle-ci fixait constamment ces vêtements, ce qui dérangeait assez la jeune fille.
La lycéenne ne pouvait s'empêchée d’adhérer à l'idée que Eve avait un comportement de plus en plus étrange, et doit vivre d'une manière certainement différente de ce que nous connaissons, nous les lycéens.

Sapristi ! Aoko avait complètement zappé la question, elle n'y avait pas encore répondu à cette fameuse question «bizarre». Songeant à évité de la faire poireauté plus longtemps, elle s'apprêta à répondre.

En réalité .. Aoko ne savait pas vraiment sur quoi Eve voulait être informée. Sa question était vague ... Comme si elle voulait connaitre la vie globale d'un lycéen. Aoko a toujours vécue dans une vie paisible d'étudiant, les cours, la récréation, rire et s'amuser entre amis fessait partie de ces quotidiens. A force de vivre et revivre les mêmes habitudes, il est difficile d'en décrire.

« Eto ... Nous passons notre journée à étudier, enfermer dans une salle de classe. Mais nous avons le droit à une pause de quelques minutes pour nous divertir les idées dans la récréation. Et heu, sa peut paraître amusant , surtout lorsque nous passions notre temps en compagnie de nos camarades de classe. »

Ainsi, Aoko décrit d'une manière bref les journées que les lycéens passent globalement au sein de établissement.
En y repensant, Eve n'avait pas l'air de connaitre le bonheur. Elle semblait attirée son attention sur les vies qu'Aoko et ces amis menaient, comme une sorte de «Recherche de Bonheur.» Pourtant, Eve a l'air si jeune ... Ne devrait-elle pas goûtée à une vie d'une collégienne normale ? La possibilité qu'elle fait partie des criminels n'a pas disparu dans la mémoire d'Aoko. Mais tout de-même, si c'était réellement le cas Aoko souhaitait vraiment que cette jeune fille connait une vie paisible, s'échappant des crimes et des ténèbres qui semble l'entourée.

Un triste visage à la fois souriant était affichée sur le visage de la lycéenne. Elle partageait la tristesse de cette petite fille plus jeune qu'elle. Quel ironie ! Avoir de la pitié pour une ennemie de la justice, le clan de son propre père. Cependant, elle ne pouvait s'empêchée d'avoir un visage aussi triste, de partager les douleurs qu'elle peut endurée.

Aoko remarque à quel point elle était obstinée sur l'uniforme qu'elle portait. Une petite couche de rougeur apparaît sur ces joues. Pourtant, Aoko était loin d'égalisée avec Akako, cette belle déesse de beauté incomparable. Aucun garçon n'avait résisté à son charme ... Mise à part une exception: Kaito.

Tant qu'on y est, à une heure pareil, le cours d'éducation civique est déjà terminé ! D'un côté, avec ces personnes devant-soi, cela pouvait très bien être une excuse. Il s'avère indiscutablement qu'ils sont tous les deux des criminels. Reprenant ces esprits, Aoko semblait déterminée à rendre service à son père, elle ne voudrait pas lui renforcé une tâche de plus. Son père est déjà très préoccupé par les crimes commis par Kid.

Cette dernière espérait ne pas regretté son acte ... Aoko voulait agir pour le bien. Si des criminels étaient en liberté, cela mettrait la police japonaise en difficulté, les recherches ne sont pas toujours évidentes .. Les pistes non-plus. Alors qu'Aoko a la malchance de les rencontrer, autant rendre service à la police, non ?

« Kaito ... »

Ce nom ne cesse d'envahir sa mémoire depuis cette rencontre imprévue. La peur d'être face au danger, la peur de ne plus jamais pouvoir revoir son visage et sa voix si insolente. « Sauve-moi » était pratiquement impossible, était-elle persuadée. Il est certainement en train de dormir sur son cahier ou poireauté son nez sur son portable en suivant les articles du Kid aux informations, pendant que la prof' fait cours.

«C'est mieux ainsi.»

Aoko songeait à ne pas mêlé Kaito au danger et à ces tracas, il comptait beaucoup à ces yeux .. Du moins, d'après Keiko. Cette fois-ci elle devrait s'en sortir par ces propres moyens.
Queens
avatar
Messages : 222Date d'inscription : 13/11/2011Age : 20Localisation : Dans les profondeurs de l'Abysse, attendant quelqu'un qui vienne la libérer...
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: ☸~ I still be alone...
Queens
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Jeu 26 Avr - 21:27
" Camarades de classe ", " récréation ", " étudier "... Tous ces most que Eve ne semblait pas connaître l'intrigait davantage. Les yeux scintillants, la petite fille était prise comme dans une curiosité qui l'aurait sortie de la réalité... En effet, celle-ci s'imaginait à l'école, entourée de camarades de classe, étudiant dans une salle de classe, écoutant le professeur lors de ses cours...

" Sugoi... "

Cependant, Aoko semblait éviter Eve du regard, plongée dans ses propres rêveries... A quoi pensait-elle?

" Oh! J'avais lu ces derniers temps, dans un livre, que lorsque les lycéennes étaient plongées dans leurs pensées, elles penseraient sûrement à leurs petit-ami, dis-moi, c'est vrai? "

Apparament, Eve ne pouvait savoir ce qu'est un petit ami... Cette machine de guerre, nommée précisément Eve, à l'intelligence hors du commun, pouvant lire tous les livres d'une bibliothèque entière simplement en apprenant légèrement à lire pendant quelques jours et en continuant en autodidacte...

Eve se retourna. Train n'était plus là. Sans doute était-il partit? Qui sait? Mais elle ne s'inquiétait pas pour autant, et, munie de son caractère de tête de mûle, elle voulait seulement en savoir plus sur les lycéennes...

Celle-ci regarda du coin de l'oeil certaines filles dans la rue, sorties sûrement pour s'amuser, aller faire du shopping dans cette ville commerçante... Aucune d'elles ne portaient d'uniformes...

Puis, elle tourna son regard vers celui d'Aoko, toujours semblée prise dans ses pensées.

" Les lycéennes sont jolies dans leurs uniformes... C'est ce qui fait l'un des principales qualités des étudiantes... "

Eve semblait avoir changée, elle qui ne parlait seulement dans certaines circonstances. Voilà que celle-ci prennait la parole pour un rien. L'expression de son visage ne semblait avoir changé pourtant, tirant une tête plus que " normale ".

Elle pensait à Tornéo, son " oncle "... Aux erreurs de son passé. Pouvait-elle simplement se corriger en devenant Sweeper? Et si quelqu'un découvrait sa véritable identitée? Le " robot " créé par Dr.Tearju? Qu'allait-elle faire? Elle ne voulait pas causer plus de soucis à ses coéquipiers, Train et Sven... Elle ne pouvait pas, elle ne devait pas. C'était la moindre des choses pour montrer sa gratitude envers ceux qui l'avaient rammenés dans la joie et la bonne humeur...

Eve était heureuse dans la peau d'une sweeper. Elle a choisit de vivre son rêve, et elle le vivait pleinement, découvrant tous les jours, des tas de nouvelles choses qui lui était pourtant inconnues.

Soudain, un coup de feu résonna à la sortie de la ville, vers la forêt... Sven se trouvait sûrement là bas! Le visage de Eve devint grave, et, ne rien rajoutant, courru vers la direction de celui-ci. Aoko semblait elle aussi perturbée par ce bruit étrange, en plein jour...

Eve courru du plus vite qu'elle ne pouvait... Mais quelqu'un semblait la suivre. C'était Aoko... Etonnée par cette simple silhouette, Eve décida alors de la semmer... Elle ne voulait rien faire de mal, mais juste, cacher ce secret difficile à porter...

La jeune fille courru encore et encore, de plus en plus vite... Les nanomachines présentes dans son corps semblaient réagir, en la provisant d'une vitesse incomparable. La lycéenne dénommée Aoko ne semblait plus être en mesure de suivre son rythme infernal.

Eve semblait soulagée. Et puis, tout d'un coup, elle s'arrêta. Elle avait vu, la provenance du coup de feu. La silhouette d'un homme de grande taille s'avançait vers elle...
Ce n'était pas Sven. Ce n'était ni Train... Mais... Le criminel de niveau S le plus rénommé de la ville de Clover, partit se réfugier dans une autre ville inconnue pour cacher ses méfaits et échapper de force à la police municipale de Clover: Yballul, sous son nom de plume. Un surnom plutôt bizarre pour cet ancien écrivain encore plus bizarre...

Sven en avait déjà parlé à Eve de cette affaire... Yballul, surnommé Y-llu par les fans de ses livres, était un écrivain renommé habitant dans la ville de Clover. Mais personne, personne ne connaissait son vrai nom... C'est alors qu'un beau jour, ne sachant pourquoi, celui-ci est entré dans le côté de l'ombre, puis est devenu un " tueur en série "... Apparament, ceci fut le fruit de l'influence que lui donnait son oncle, dont personne, un peu comme Y-llu, ne connaissait réellement...

La police le recherchait sans-cèse depuis ce jour, puis, ayant enfin un indice de sa position, partirent à ses trousses. Mais c'est alors qu'aucun signal ne fut donné depuis ce jour. D'autres policiers survinrent sur place, et découvrit, une multitude de corps, plongées dans une marre de sang... Les corps des policiers qui étaient chargés d'ammener Yballul au commissariat...

C'était depuis ce jour que la tête de ce criminel fut mise à prix par l'Etat, avec un total de 1 500 de yens pour sa capture... Y-llu devint alors un criminel de classe B... Mais, s'apperçevant qu'aucun des sweppers, partis à la recherche d'Y-llu n'en était revenu vivant, les policiers décidèrent alors de monter celui-ci en un criminel de classe S (les classes étant E, D, C, B, A, S, SS), avec, en augmentation, un total de 15 000 de yens pour sa capture.

Selon certains indices valables et approuvés par les policiers, Yballul, le nom de plume du criminel, était en fait l'inverse du mot " Lullaby "... Aucun autre indice ne fut donné à partir de ce jour, au commisariat, à propos de son sujet.

C'est alors qu'un jour, un mystérieux inspecteur du IBI le retrouva dans une ville assez éloignée de Clover, son son nouveau nom, James Lunafort. Cet inspecteur était mystérieusement fort aux combats, puis attrapa pour de bon Y-llu. Cependant, après être allé en prison, celui-ci s'évada le soir même de son arrestation. L'inspecteur le regretta très cher, puis partit de nouveau à sa recherche. Mais il ne le retrouva jamais...

Et cet inspecteur mystérieux avait pour nom... Sven Volfied...

Eve était plongée dans ses pensées... Ne la remarquant pas, Lunafort avait continué ses activités... Un coup de feu en pleine journée... Mais que voulait-il?

Eve le regarda, surprise par ses gestes et faits... Et puis, elle comprit tout à coup... Ce James Lunafort, alias Y-llu était un utilisateur de Tao, ce pouvoir venu d'un continant si lointain, si dangeureux... Voilà la raison pour laquelle il pouvait tuer tout un tas de policiers et de sweepers, se cachant de ville en ville...

Eve apparu alors, soudainement devant lui... Puis, elle le pointa soudainement du doigt, ce qui surprit tout d'un coup l'ancien écrivain...

" Vous êtes un utilisateur de Tao, n'est-ce pas? "

" Oh, mais que vois-je là? Une jeune fille bien particulière? Toi aussi tu fais partis de leurs équipe? " répondit-il d'un air bien confiant.

" Une équipe? "

" Les " Apôtres de l'étoile ", le bataillon révolutionnaire mené par Creed Diskens... "

Creed Diskens... Ce nom revena alors dans la mémoire d'Eve... L'homme qui avait auparavent fait partie de la même équipe que Train...

" Vous avez l'air de ne rien savoir sur les apôtres de l'étoile, vous ne semblez pas faire partie de leurs groupe... Alors pourquoi savez-vous utiliser le Tao? " demanda Eve, méfiante comme tout...

" Hahaha... Un interrogatoire de la part d'une gamine? Tu as frappé à la mauvaise porte, et connaissant ma véritable identitée, il ne te restera plus qu'à mourir... Je te répondrais seulement si tu arrives à m'achever, mais je pense que, peut importe les informations que tu possèdes, gamine tel que tu es, tu n'y arriveras jamais! "

James Lunafort semblait être confiant comme tout... Un utilisateur de Tao ne faisant partie des apôtre de l'étoile, voilà une situation bien difficile...

Et puis, n'ayant point le temps de revenir sur Terre, le criminel visa alors le corps d'Eve, munit de son pistolet gravé, puis tira d'un trait en plein dans le ventre de la jeune fille...

Mais celle-ci, comme si de rien ne s'était passé, rammassa la balle, tombée par terre, mois la lança à sa proie... Effectivement, Eve avait transformé une partie de son ventre en fer pour que la balle ne l'atteigne pas...

Et puis, vérifiant que personne ne l'observait de près, celle-ci leva alors sa main vers le ciel... Son avant-bras fut tout de suite changé en une lame bien tranchante à première vue, reflétant le soleil...

" Intéressant... " disait James Lunafort d'un rire ironique, bien qu'il ne fut pas du tout surpris par la transformation de Eve.

Puis, tout en faisant apparaître des ailes sur son dos, celle-ci atteignit d'une vitesse surprenante, le visage du criminel, puis, de son bras tranchant, réussit alors à lui faire une égratinure...

" Tu esquives pas mal... " reprit Eve comme pour se méfier de son ennemi...

Mais, Eve s'était trompée sur un point... Quelqu'un d'autre avait perçé son secret... A peine arrivée sur place, celle-ci était comme surprise par la situation... Eve se retourna, surprise par cette apparition innatendue. Cet uniforme, ces cheveux, ce visage... Pas de doute... C'était Aoko...


 
avatar
Messages : 153Date d'inscription : 12/11/2011Age : 22
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: Tu n'as pas à y aller seul... où que ce soit. Soit tranquille, peu importe où tu vas... Quelles que soit les conséquences... Je serai à tes côtés.
 
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Sam 5 Mai - 16:44
Suite à la réponse apporté par Eve, Aoko sort sourdement de ces malheureux pensés dont Kaito était mise en question, et la demoiselle enchaîna ces questions d'un air intriguant, une question bien indiscrète qu'elle ne pouvait lui révélé l'homme en question.

La question qui lui étais posé est sans doute trop embarrassante pour qu'Aoko puisse lui apporté une réponse. D'un côté, c'était pesant de laissé une personne en cours de question sans obtenir une réponse venant de sa part. Ainsi, elle lui réponda en s'existant accompagné d'une couche de rougeur au niveau de ces joues, très intimidée par sa curiosité :

« P... Pas du tout ! Je ne songe pas du tout à Kaito ! Je m’inquiétais seulement pour les cours que je devrais rattrapé plus tard dans la journée.»

Aoko pensait absolument à trouvé une excuse pour masqué ces véritables pensés. A vrai dire ... Eve avait raison sur toute la ligne. Petite cachottière qu'elle est, la jeune fille ne dévoilerait pas son secret à une personne qu'elle vient de faire sa rencontre, surtout qu'elle se doute des liens qui la lie à la Justice.

« Mais généralement ... Je pense que c'est le cas. »

Sans vouloir vexer Eve, elle approuva son hypothèse qui est, sans doute la vérité. Evidemment, Aoko ne pouvait décevoir Eve .. Cette petite qui avait l'air d'être passionnée par l'école et les étudiants. D'ailleurs, elle relève beaucoup d'information sur ces sujets, rien ne lui échapperais des yeux... à elle, qui est si intéressée par les lycéens.

Tient ? Ayant lâché le regard sur le jeune homme, qui semblait être un criminel aux yeux d'Aoko ait subitement disparu. Itai .. ! On le lâche d'une semelle, et voila qu'on se retrouve a perdre sa trace ?!
Bon sang ! Aoko devrait être plus méfiante dans de telles conditions.

Quelques minutes passèrent ... Jonglé par des blanches aux conversations, Eve partie en courant comme pour disparaître de sa vue.

« Ohé, attends ! Où vas-tu ?! »

Sa réaction lui était incompréhensible, elle ce déplaça de plus en plus rapidement comme pour la semée. C'est alors qu'Aoko s'arrêta raide à la poursuite, puissant de fatigue. Essoufflée par la course, Aoko s'appuya contre un arbre pour reprendre son souffle initial. « Eve ... » Cette fille n'avait vraiment pas mine d'un criminel. Son visage si innocent, ces questions de gamine innocente ... Toute sorte de question trottinait dans l'esprit d'Aoko.

Devait-elle faire appel à Kaito ? Le portable en main, son regard se déposa dessus. Est-ce véritablement la bonne décision d'appelé Kaito pour qu'il lui vient en aide ? Avait-elle tout simplement le droit de le mettre dans le même sac de tracas qu'elle ? Très inquiète de la situation .. Son doigt se dirigea vers le chiffre 0, comme si Aoko pensait à commencé à composé un numéro.

Un instant ... Qu'aurait fait Kaito s'il était à sa place ? Lui, il aurait surement continué de poursuivre Eve jusqu'au bout, sans hésitation... La tête haute.

« Je n'abandonnerais pas, où Kaito se moquera de moi ! »

Saisissant ces deux mains levés, serrant son portable de toute force, la tête levé et les sourcils froncés d'un regard confiant, Aoko reprend son chemin qu'elle avait laissé en plan après la poursuite de Eve.

Courir .. Sans suivre un chemin précis. Au moins ... Elle avance. Un coup de pistolet résonna subitement dans la profondeur de la forêt. Surprise par le coup détonation, Aoko accéléra sa vitesse vers ce lieu .. Autrefois très paisible qui lui rappelait auparavant de nombreux souvenirs en présence de son père. Elle fermait les yeux, priant pour qu'aucun malheur n'atteigne Eve. Mais .. Pourquoi ? Ne fait-elle pas passé du cadre de l'ennemi ?

A ce moment précis, ennemi ou pas, sa la préoccupait peu. Aoko souhaitait seulement préservée la vie de sa nouvelle amie.
Arrivée sur les lieux, Aoko s'exclama en posant ces mains aux niveaux de ces genoux en croupissement de fatigue.

« Je t'ai trouvé, Eve ! »

Aoko regardait Eve d'un air sérieux à la fois fière de l'avoir retrouvé. Cependant, elle n'ignorait pas le danger qui était présent après le coup de détonation. La lycéenne jeta un oeil sur les alentours et apercevra une personne munit d'une arme. La jeune fille était donc persuadée que le détonation venait à partir de son arme. Aoko ne tentait pas de s'échappée, elle n'avait pas peur.

La jeune Nakamori serait même prête à faire face à ce danger. En toute circonstance, Aoko souhaitait qu'Eve soit mise en sécurité. En effet, si le mystérieux bonhomme osait levé la main sur un de ces proches, qu'elle considère comme des amis .. La situation risque d'être dérivé.

« Eh, toi ! Ne t'avère pas à lui faire du mal... C'est mon amie ! »
Queens
avatar
Messages : 222Date d'inscription : 13/11/2011Age : 20Localisation : Dans les profondeurs de l'Abysse, attendant quelqu'un qui vienne la libérer...
Your Character's Place
Pouvoir:
Ami(e)s:
Devise: ☸~ I still be alone...
Queens
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : Sam 12 Mai - 0:21
" A... Aoko?! "

Je pus enfin reconnaître le visage de la jeune inconnue, qui a certainement accourue jusqu'ici à ma recherche... Pas pourquoi a-t-elle fait ça? Une lycéenne banale aurait abandonnée l'affaire...

Le criminel aperçut lui aussi la jeune fille... N'hésitant point, celui-ci se mit à rire...

" Haha... Une lycéenne qui fait la justice et une gamine aux super pouvoirs, on aurait tout vu! Dégage de là avant que je ne te défonces toi aussi! "

Presque moqueur sur les exclamations d'Aoko, le dangereux se mit à rire... Reprenant ses esprits, et ne se préoccupant plus que de moi, il décida alors de continuer le combat en tirant une balle en l'air...

Je possédais cependant un grand handicap... Je ne pensais pas me transformer devant Aoko, ni utiliser quoi que ce soit comme arme pour parer ses coups de revolver... Il ne restait plus qu'une solution... S'enfuir avec Aoko et laisser notre homme ici-même, jusqu'à l'arrivée de Train et de Sven...

Je courus alors vers Aoko, déployant mes ailes... Je la tirais de toute mes forces par les bras... Aoko n'était pas forcément lourde, mais bien trop lourde pour moi... Cependant, j'avais quand même réussis à prendre une distance éloignée du sol en volant, malgré ce surpoids... Nous étions au dessus de la forêt, les arbres se rétrécissaient, bientôt, Y-llu ne devint qu'un simple point noir coincé entre les arbres... Je m'étais inquiétée, et voilà que je commençais à voler trop haut... Je descendis légèrement puis me dirigeais vers ce qui semblait être un lycée, comme sur le bouquin...

Grâce à ma vitesse, nous pûmes arriver à temps... A peine avoir posé les pieds devant le portail que la cloche se mit à tinter... Les cours allaient commencer!

" Je suis désolé de t'avoir mêlée à tout ça, Aoko, mais, le plus important restent les cours! A bientôt si l'occasion se présente! "

J'étais presque sûre que je la reverrai... Ce pressentiment ne pouvait m'échapper... Mes pieds quittèrent le sol, et bientôt, je me retrouvai encore une fois dans le ciel grâce à mes ailes... Mais cinq minutes étaient passées, j’atterris alors pas loin du Lycée, à cause de cet handicap...

Il fallait retrouver Sven et Train à tout prix... C'est alors que je partis à leurs recherche...

(Désolé pour la longueur du RP qui n'est pas exceptionnel, tu n'es pas obligée de répondre tout de suite, je le compléterai °w°)


Contenu sponsorisé
Re: « Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ] : 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
« Qui est-tu, toi ? » [ PV: Cristal ]
 Sujets similaires
-
» La quète du cristal de glâce. [Privé, Messager sera mon seul compagnon de RP]
» Boule de cristal et révélation [libre]
» [Pologne] Cristal de rêve ou rêve de cauchemar
» LEVEN-AZRA ♣ La fragilité du cristal ne le rend pas faible, elle le rend délicat ...
» Le cristal de Saint Louis
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♛ Monde aux Mille Pouvoirs ♛ :: (・ω・) Notre Académie (=^▽^=)-
Sauter vers: